Accueil

cour carré

ribbon-black_68

Une décision historique

 

Il y a dix ans, nos dix communes* se lançaient sur la voie d’une union capitale : la constitution de la Communauté de Communes du Plateau Beauceron. Il s’agissait notamment de transférer une partie de notre taxe professionnelle, figée à un instant T, pour nous lancer dans le développement de structures d’accueil et d’une zone industrielle d’envergure. Toutes choses que nos petits budgets communaux et notre patrimoine foncier ne pouvaient satisfaire.

C’est ainsi que nous avons vu naître une Maison d’accueil et des Services qui abrite du locatif communautaire sur la route de Paris et un relais d’Assistante Maternelles itinérant (à Thignonville tous les 15 jours). Ainsi également l’agrandissement du gymnase devenu communautaire, largement fréquenté par nos habitants ; la création d’une Marpa où nos personnes âgées peuvent être accueillies ; le développement de notre zone industrielle viabilisée qui a vu toutes ses parcelles vendues (et donc avec un vrai retour sur investissement) ; et enfin, tout dernièrement, l’agrandissement et la redistribution de la plate forme scolaire avec sa nouvelle cantine et son accueil de loisir sans hébergement, qui dépend désormais des compétences de la CCPB.

Il est important d’ajouter que cette évolution a profité de dotations spécifiques de l’Etat et n’a pas coûté un euro aux contribuables que nous sommes.

Voici venir la perspective d’une fusion des trois communautés de communes qui nous fera sauter de quelque 5000 habitants à plus de 15.000 sur un territoire qui ira jusqu’à Chilleurs au Bois !

Comment résister à cette digestion territoriale inéluctable, sachant que cette super fusion absorberait budget (excédentaire) et PATRIMOINE de notre CCPB ? Par la transformation de la CCPB en COMMUNE NOUVELLE qui garderait toutes ses prérogatives. Autrement dit nous unir pour présenter une nouvelle entité avec un seul budget, faisant passer le Plateau Beauceron de statut communautaire vulnérable à celui de DEUXIEME COMMUNE ne serait-ce qu’en termes d’habitants – soit près de 5000 !

Le virage est historique : votre conseil municipal est appelé à se prononcer dans les trois mois. Dans le cas où il n’y aurait pas unanimité des dix communes, la population serait amenée à voter selon les règles du référendum. Si la réponse était négative, nos dix communes seront diluées dans l’entité préfectorale.

.

Christophe Faure – Maire

Spectacle 2016-2

Subventions pour des économies d’énergie dans le Loiret

Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, était intervenu auprès de Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, pour soutenir des projets du Loiret, porteurs d’économies d’énergie, présentés par plusieurs pays ainsi que par la ville de Beaugency. Il a participé ce jeudi à la remise par Ségolène Royal de deux des subventions demandées. Elles s’élèvent à 500.000 EUR pour le projet Agora porté par la ville de Beaugency et 500.000EUR pour le projet d’économie d’énergie du Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais. Jean-Pierre Sueur et Ségolène Royan en compagnie des élus du Loiret.

Jean-Pierre Sueur et Ségolène Royan en compagnie des élus du Loiret.

Jean-Pierre Sueur et Ségolène Royan en compagnie des élus du Loiret.

 

APPLICATION STOP CAMBRIOLAGES

balayeuse 2016

article de presse_visite du 1er juillet 2015

Entretien fosses septiques ou fosses toutes eaux

 

detecteur de fumée